Canicross Experience | Canicross: La méthode pour rendre un chien heureux
12031
post-template-default,single,single-post,postid-12031,single-format-standard,mkd-core-1.1,ajax_fade,page_not_loaded,,burst child-child-ver-1.0.0,burst-ver-1.7, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.1,vc_responsive
 

Canicross: La méthode pour rendre un chien heureux

Qui a un chien agressif, destructeur ou hyperactif ? Aujourd’hui je vous explique comment le canicross vous aide à rendre votre chien plus calme, plus heureux, équilibré et en bonne santé! Le chien parfait quoi 🙂

 

Pour rendre un chien heureux, il faut commencer par satisfaire les besoins basiques de son espèce avant de passer aux autres besoins. Mais quels sont les besoins de l’espèce canine me direz-vous ? Vous connaissez sans doute la pyramide de Maslow. La voici ici, réadaptée pour eux :

 

 

La Pyramide des besoins du Chien. Source Kanidikoi.com

 

 

Comme nous, les chiens ont trois grandes catégories de besoins.

  • Besoins biologiques (manger, boire, dormir..)
  • Besoins sociaux (interaction avec ses congénères et avec les humains)
  • Besoins spécifiques de la race (chasser, garder, rechercher, rapporter, guider..)

 

 

Voici pourquoi le canicross est idéal pour rendre un chien heureux :

 

1.  Lui donner un but, une mission

 

Les chiens sont des travailleurs. Que ce soit pour chasser, garder un troupeau, courir, rapporter un gibier ou sauver des vies… tous les chiens de sport ont une utilité inscrite dans leur gènes. D’ailleurs, lorsque cette utilité n’est pas satisfaite dans sa vie quotidienne, ça devient une déviance de comportement (déchiqueter pour les Jacks, fuguer pour les épagneuls, agressivité pour d’autres races…).

Mais à cause de notre sédentarité, nos chiens modernes ont perdu cette stimulation intellectuelle dont ils ont tant besoin, et ils développent un trop-plein d’énergie qui se transforme en énorme frustration qu’ils expriment comme ils peuvent!

 

Le canicross va vous aider à canaliser ce trop plein d’énergie et le rediriger vers un but précis, une « mission ». (besoin d’utilité)

 

 

2.  Faire travailler ses 5 sens

 

Nos chiens perçoivent le monde par leurs 5 sens. Dans cet ordre là :

  1. odorat
  2. vue
  3. ouïe
  4. toucher
  5. goût

 

Le canicross est parfait car il stimule ses 3 sens principaux :

  • l’odorat  : quoi de mieux que suivre une odeur, une trace, un chien à suivre ou à doubler ?!
  • la vue : par mimétisme votre chien adopte par défaut une posture commune au groupe de ses congénères
  • l’ouïe : en lui demandant d’être concentré sur vous et sur vos ordres même avec du vacarme autour.

 

Avec le canicross, vous allez donc agir dans le sens des qualités naturelles de votre chien, et non plus contre ! (besoins physiologiques et d’estime de soi)

 

 

3.   Évacuer son énergie

 

Dans sa formule d’épanouissement, César Millan, utilise l’exercice physique comme la 1ere étape d’un chien équilibré. Pour lui, l’exercice physique du chien est essentiel pour sa santé, son mental et augmente son espérance de vie.

en moyenne votre chien a besoin de 3 à 5h d'activité par jour.

Dr. Vét. DEBASE

Attention cependant à ne pas commettre d’erreurs qui pourraient lui nuire.

 

Une fois rentré à la maison après une bonne séance de canicross, votre chien est serein, détendu et en sécurité. (Besoins physiologiques et de sécurité)

Alors quoi de mieux que de faire la sieste ?! Mon moment préféré !

 

 

4. Le socialiser

 

Le pouvoir de la meute.

 César MILLAN

 

Le chien est un animal social, qui vit exclusivement en meute à l’état naturel. Mais les relations sociales sont souvent ce qui manque le plus à nos chiens modernes. Imaginez ! 10 heures d’enfermement pour 10 minutes de promenade en laisse, 2 pipis sur un poteau et le vague reniflement d’un pékinois tendu au bout de la laisse de sa maîtresse, puis retour au bercail pour 10 heures supplémentaires. Ce n’est pas suffisant pour rendre votre chien heureux.

Pratiquez le canicross en club, ou entre amis, ou même dans un parc pleins d’autres chiens, c’est un excellent moyen pour votre chien de :

  • Faire partie d’une meute, d’une communauté
  • Se socialiser et « parler chien »
  • Jouer avec d’autres congénères, apprendre les codes pour ne plus être sur la défensive

 

Bon alors, vous attendez quoi pour lui faire le plaisir de rencontrer des copains ? (Besoin social)

 

 

5. Créer de la nouveauté et provoquer sa joie de vivre

 

Pour votre chien, chaque sortie est un moment de joie ! En canicross, vous définissez ensemble les buts à atteindre, et vous les atteignez ensemble, en dépassant vos limites. De votre créativité nait l’intérêt de votre chien pour tout ce que lui proposez.

 

Alors n’hésitez plus, canicrossez ensemble à l’aventure de nouvelles découvertes. (Besoin d’estime et d’utilité)

 

 

Comme vous le voyez, le chien est un être sensible et merveilleux si on se donne la peine de comprendre SA réalité et SES propres codes et de lui apporter ce dont il a naturellement besoin pour être heureux.

Et pour ça, le canicross est essentiel, car il donne les moyens à votre chien de travailler à la fois son physique et son mental. C’est un sport complet qui agit à tous les niveaux de la pyramide des besoins.

 

J’espère vous avoir apporté un nouveau regard sur le canicross et une méthode pour rendre votre chien encore plus heureux! PARTAGEZ si cet article vous a plu !

Merci du coup de pouce 🙂

 


Source : « Cesar Millan’s Short Guide to a Happy Dog »

David
8 Comments
  • Véronique&Lichee

    Ah si tous les maitres pouvaient le comprendre !
    Maitresse d’une jeune Beagle de bientôt 2 ans, j’ai vu la différence depuis qu’elle court 3 fois par semaine avec moi, plus sereine, apaisée lorsqu’elle reste seule et surtout la grande joie dès que je sors mes running du placard !!!
    Sur les 3 sorties, l’une se fait en canicross (la sortie longue) et les deux autres sorties je la laisse en liberté.
    Merci pour ton site, je pratique seule et suis toujours à la recherche d’infos ou juste de partage.

    Véronique&Lichee

    10 février 2017 Répondre
  • Jeremy & Maïden

    Super Article!!!
    J’ai vraiment hate de commencer avec ma fifille qui n’a encore que 7mois (border collie croise malinois) elle deborde d’energie je la fait courir plusieur fois par semaine avec balle ou ballons, mais je suis pressé de courir avec elle. Etant un sportif de haut niveau dans une autre discipline, cela m’aidera dans mes preparations physique tout en la rendant heureuse.
    Merci de ton partage d’experience

    11 mai 2017 Répondre
  • JACQUES BERLAND

    Bonjour,
    Merci pour cette article très intéressant. Je débute le canicross avec mon Braque Hongrois de 7 mois. Le but étant de l »amener avec moi lors de mes sorties en course à pieds plus tard( mon sport de prédilection), mais en attendant je commence tout doucement à l’entraîner à « tracter » et il adore ça, ça été instinctif tout de suite, par contre je me demandais à quelle fréquence et sur quelle distance je peux le faire courir vu son jeune âge? Alors je fais très attention à lui car j’y tiens beaucoup et je ne fais pas n’importe quoi, il est évident que j’attendrais au moins ses 1 an avant d’entreprendre des sorties plus longues mais en attendant que me conseillez-vous comme préparation « raisonnable »? Merci pour vos conseils.

    12 mai 2017 Répondre
  • Aelys

    Je suis seul à pratiqué par chez moi mon chien n’est rarement balader que par moi et de base il et pas. Très sociable avec les. Autre… Depuis que je fait avec lui quand on croise des chien même des qui le provoque il s’en fiche complètement en mode « nous on est pas la pour ça, on a un objectif »

    19 juillet 2017 Répondre

Leave a Comment